top of page

Les laines précieuses

Sous le terme générique de laine, on retrouve toutes sortes de matières : des fibres syntétiques comme l'acrylique, des fibres végétales comme le coton et enfin les vrais laines qui proviennent de la fourrure de differentes sortes d'animaux . C'est ce que j'appelle les laines précieuses.

lambswool

La lambswool :

C’est la laine de l’agneau. Elle est très douce et chaude, mais feutre facilement : on la mélange souvent à des fibres plus longues pour diminuer le boulochage.
Elle est plus chère que la laine de mouton. Cette laine provient uniquement de la première tonte des agneaux, âgés de 6 à 7 mois.

laine mérinos

La laine mérinos :

Originairement élevés en Espagne, ces moutons ont été emmenés en Australie en 1797 et ensuite en Nouvelle Zélande.

Elle possède de nombreux avantages :

- Elle est douce. On peut donc la porter à même la peau car elle ne "pique" pas

- Elle est légèrement élastique, ce qui la rend confortable

- Elle ne bouloche pas

Les moutons sont tondus une fois par an et produisent en moyenne 9000 km de fibre

laine cachemire

Le cachemire :

Cette matière est produite par les chèvres hircus. Le nom de cette laine est liè à son origine : le Kashmir, situé entre l'Inde et le Pakistan. Mais 80% de la production vient en fait de Chine et de Mongolie

Les chèvres hircus sont tondues une fois par an. Cette unique tonte permet d’avoir un poil le plus long possible et donc de meilleure qualité . Chaque chèvre produit environ 200 grammes de laine.

laine de vigogne

La vigogne :

Il s’agit d’un animal de la cordillère des Andes. Au temps des Incas, c’était une espèce sacrée. Les fabrications en laine de vigogne étaient uniquement destinées à l’empereur.  C’est le top de la laine. La vigogne produit la fibre la plus fine, donc la plus douce du monde et permet une excellente isolation thermique.  Mais c’est un animal que l’homme n’a pas réussi à domestiquer. Les vigognes ne donnent que 150 grammes de laine et leur toison étant lente à repousser, il faut attendre 3 ans entre chaque tonte.  Récupérer des fibres de vigogne est donc compliqué et couteux.

laine mohair

Le mohair :

Elle provient des chèvres angora. 

Elle a la particularité de fournir une laine brillante qui produit de jolies couleurs à la teinture. 

Elles sont tondues deux fois par an et produisent 3 kilos de laine par an.Le kid mohair est le plus fin

laine alpaga

L'alpaga :

Cette laine est réputée pour tenir bien chaud.

L’alpaga vivant dans la cordillère des Andes, entre 4000 et 4500 mètres d’altitude, il produit une toison capable de résister à des températures très basses.

 Cette laine possède également de nombreux coloris naturels.

Les alpagas ont des toisons dans des déclinaisons de blancs, de noirs et de marron. Pour un certain nombre de couleurs, la teinture n’est donc pas nécessaire.

 La fibre produite est aussi très fine et donc très douce.

 La tonte a lieu une fois par an et un alpaga produit 1,5 à 3 kilos de matière.

laine angora

L'angora :

La laine angora vient du lapin portant le même nom. Son poil est dans la catégorie des laines alors qu’il ne produit pas de lanoline (la graisse présente dans les poils). C’est aussi un poil doux et chaud mais qui a une apparence duveteuse. Le lapin angora produit 200 à 300 grammes tous les 100 jours. Le lapin angora a été sujet à débat par rapport à la méthode de prélèvement de ses poils. De grandes enseignes se sont retrouvées au cœur d’un scandale car la laine angora utilisée pour leurs vêtements étaient produite en Chine par arrachage. La production de la laine passait donc par la souffrance des lapins. En France, le prélèvement des poils d’angora se fait par peignage, façon de faire qui ne provoque pas de souffrance. Un peignage bien fait laisse au lapin suffisamment de poils et de duvet pour qu’il reste au chaud.

bottom of page